Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'AUTEUR - MEREMPTAH

 

 

"Matthieu Chedid -M- par 2yeuxet1plume - Meremptah" alterne tant des billets scrutant l'actualité et les mystères de cet artiste guitariste (informations très souvent fournies par -M- lui-même ou ses équipes)  que des articles plus personnels : photographie, écriture, découvertes musicales, etc.

 

  Armé d'un Pentax K5, fidèle filet d'images, je capture par exemple, au gré de mes envies, instants de vie et tableaux naturels. Pas de sujets de prédilection, si ce n'est le beau, l'incongrus, l'intéressant.

 

Professeur d'Histoire Géographie, parolier SACEM, j'adresse un petit clin d''oeil à mes chers élèves de passage, anciens ou actuels : eh non, vos enseignants ne se morfondent pas, une fois les cours terminés, dans d'austères livres poussiéreux et barbants ... enfin, pas que !

 

 
~ 2 yeux 1 plume ~
Autour de Matthieu Chedid par Meremptah
 
 

L'ACTU DE MATTHIEU CHEDID -M-

________________________________________________

 
 

CONTACTS

________________________________________________

 

 

Nous envoyer un message privé

 

Contacter Autour de Matthieu Chedid 2yeuxet1plume

 

5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 20:48

 

PLUS LOIN C'EST INTERDIT

 

Tu te souviens, le noir venu,

Du feu des projecteurs

Des scènes que tu n'arpentes plus

Pour des bras protecteurs

Mais c'est lui-même, le vois-tu,

Qui muraille ses peurs

Et qui t'enferme, et qui te tue,

Cries-tu à l'intérieur ?

 

Tu cours à perdre haleine

Pour un seul mot de lui.

Tu cours à perdre l'âme,

Ta liberté, chérie.

Tu cours malgré les chaines

Forgées par les non-dits.

Tu cours jusqu'à cet homme,

Plus loin, c'est interdit.

 

Dans ton regard, un peu perdu,

Qui doucement se meurt,

En vain je cherche, ne trouve plus

Tes rêves de grandeur.

Vers les étoiles, à corps perdus,

Nous naviguions, rieurs.

Je les explore, où donc es-tu,

Sous quel empire de peurs ?

 

Tu cours à perdre haleine 

Pour un seul mot de lui. 

Tu cours à perdre l'âme, 

Ta liberté, chérie. 

Tu cours malgré les chaines 

Forgées par les non-dits. 

Tu cours jusqu'à cet homme, 

Plus loin, c'est interdit. 

 

A quel mirage as-tu donc cru,

A quelles heures de bonheur ?

Le sombre lui, l’avais tu vu,

Le César, l’oppresseur ?

 

Tu cours à perdre haleine 

Pour un seul mot de lui. 

Tu cours à perdre l'âme, 

Ta liberté, chérie. 

Tu cours malgré les chaines 

Forgées par les non-dits. 

Tu cours jusqu'à cet homme, 

Plus loin, c'est interdit. 

 

PAROLES - Plus loin c'est interdit

 

© Février 2015


Paroles de Meremptah

Déposées à la SACEM

 

 

 

 

 

 

2yeuxet1plume - Autour de Matthieu Chedid ~

 

Partager cet article

Repost 0
Billet écrit et publié par Meremptah - dans Chansons (textes de Meremptah)
commenter cet article

commentaires

serrurier 26/03/2015 09:04

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement