Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'AUTEUR - MEREMPTAH

 

 

2yeuxet1plume / Autour de Matthieu Chedid -M- alterne tant des billets scrutant l'actualité et les mystères de cet artiste guitariste (informations très souvent fournies par -M- lui-même ou ses équipes)  que des articles plus personnels : photographie, écriture, découvertes musicales, etc.

 

  Armé d'un Pentax K5, fidèle filet d'images, je capture par exemple, au gré de mes envies, instants de vie et tableaux naturels. Pas de sujets de prédilection, si ce n'est le beau, l'incongrus, l'intéressant.

 

Professeur d'Histoire Géographie, parolier SACEM, j'adresse un petit clin d''oeil à mes chers élèves de passage, anciens ou actuels : eh non, vos enseignants ne se morfondent pas, une fois les cours terminés, dans d'austères livres poussiéreux et barbants ... enfin, pas que !

 

 
~ 2 yeux 1 plume ~
Autour de Matthieu Chedid par Meremptah
 
 
 

CONTACTS ET RESEAUX SOCIAUX

________________________________________________

 

 

Nous envoyer un message privé

 

Contacter Autour de Matthieu Chedid 2yeuxet1plume

 

 

Notre page Facebook

 

Facebook Autour de Matthieu Chedid 2yeuxet1plume

 

 

Notre compte Twitter

 

Twitter 2yeuxet1plume Matthieu Chedid -M-

 

 

Abonnement RSS au site

 

RSS 2yeuxet1plume Matthieu Chedid -M-

 

 

13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 14:00

 

Matthieu Chedid -M- met en musique l'oeuvre de Martin Parr aux Rencontres de la photographie d'Arles

 
 

En ce mois de juillet 2015, Matthieu Chedid prend part à une expérience inédite et étonnante. Dans le cadre des Rencontres photographiques d’Arles, il collabore avec l’artiste Martin Parr, membre de l’agence Magnus et célèbre pour son style documentaire tout en ironie et dérision.

 

Expérience étonnante ? Pas tant que cela, à dire vrai. Car Matthieu Chedid a toujours fait preuve d’un sens aigu de l’esthétisme, ciselant avec soin la mise en image de son propre univers. Son opus Mystère Mister est peut-être en cela le meilleur exemple de cette démarche ne déliant jamais l’image du son, le visuel de la musique.

 

Visuels de l'album Mister Mystère de Matthieu Chedid (2009) - Une mise en image très travaillée

Visuels de l'album Mister Mystère de Matthieu Chedid (2009) - Une mise en image très travaillée

 

Et c’est à une rencontre ou, bien davantage, à une fusion des sens - de l’ouïe et de la vue - que nous invitent Matthieu Chedid et Martin Parr au cœur de leur proposition commune et temporaire : -MMM- (Matthieu Chedid aime Martin Parr).

 

Logo de l’Exposition -MMM- de Matthieu Chedid et Martin Parr - Arles - 2015

Logo de l’Exposition -MMM- de Matthieu Chedid et Martin Parr - Arles - 2015

 

2yeuxet1plume vous propose de partir à la découverte de cette création protéiforme grâce aux témoignages et photographies généreusement partagés par quatre admirateurs de l’artiste à la lettre majuscule, de passage en  Arles les 7 et 8 juillet derniers  (Audrey, Florence, Valou et un informateur qui se veut rester anonyme).

 

Billet à distance et participatif, donc, qui vous donnera, nous l’espérons, l’envie d’aller visiter très bientôt cette belle commune provençale et son festival photographique.

 

 

*     *    *

 

L’EXPOSITION -MMM-

 

Matthieu Chedid racontait dernièrement, au Point, comment il avait fait la rencontre de Martin Parr, son « héros photographique ». Il lui avait quelque peu fait la cour, une cour assidue, grand admirateur de son travail. Et il avait fallu que le grand photographe assiste à l’un de ses concerts à Bercy, en 2013, et soit « très impressionné » par l’énergie du Guitar Hero pour que les deux hommes engagent une réflexion et un travail commun.

 

Cette réflexion est désormais matérialisée dans l’Eglise des Frères-Prêcheurs d’Arles, dans le cadre d’un festival de renommée internationale qui se prolongera jusqu’au 20 septembre prochain (jour durant lequel votre vieux serviteur fêtera ses 30 ans ... « Coïncidence ? Je ne pense pas … »).

 

Cliché par Virginie - L’œil derrière le miroir - PhotoTrend - http://loeilderrierelemiroir.com/

Cliché par Virginie - L’œil derrière le miroir - PhotoTrend - http://loeilderrierelemiroir.com/

 

 

Le lieu est « époustouflant », aux dires de notre informateur anonyme que nous rebaptiserons K. pour plus de fluidité. L’exposition s’est en effet installée dans une ancienne église de style gothique, ayant accueillit une vaste communauté de Dominicains mais étant désaffectée depuis le XIXème siècle (voilà que l’Historien en moi ressort … déformation professionnelle ... désolé). Et voilà que cette bâtisse, devenue entre temps garage, entrepôt voire même usine hydraulique, reprend vie et âme, emplie de musicalité et d’images.

 

L’Eglise des Frères-Prêcheurs d’Arles par Amy Davies - 2014 - http://whereareamyandiannow.blogspot.fr/

L’Eglise des Frères-Prêcheurs d’Arles par Amy Davies - 2014 - http://whereareamyandiannow.blogspot.fr/

 

Dès l’entrée, les spectateurs sont plongés dans une « ambiance zen » et saisis par la « qualité de l’acoustique », dixit K. Le travail proposé laisse même Audrey « bouche bée devant la grandeur du talent des deux artistes ». Beaucoup d’emphase et d’euphorie dans les propos de quelques chanceux ayant déjà pu observer cette exposition, donc, même si leur qualité de grands admirateurs de Matthieu Chedid explique aussi en partie la grandiloquence des adjectifs utilisés (Audrey parlant d’expérience « grandiose, poétique, fascinante ! » … et son amie évoquant rien de moins qu’ « une idylle, un miracle ! »).

 

Que s’y passe-t-il donc ? Au centre de l’Eglise trône un logo reprenant le titre de l’exposition, sculpté dans le bois, lumineux. Lorsque le spectateur s’en approche, il peut entendre un morceau inédit, apaisant, « à la fois rock et envoutant, qui s’accorde pleinement avec le lieu », envoutant comme une fragrance d’Issey Miyake, composé tout spécialement par -M-, nous indique K.

 

 
Vue du logo central -MMM- de l’exposition des Rencontres photographiques d’Arles (cliché par Florence - avec son aimable autorisation)

Vue du logo central -MMM- de l’exposition des Rencontres photographiques d’Arles (cliché par Florence - avec son aimable autorisation)

 

Mais lorsque le spectateur s’éloigne de ce repère central, la musique se décompose. Dans les diverses alcôves de l’Eglise résonnent, séparément, les 9 pistes du titre de Matthieu Chedid. Chacune de ces pistes correspond à un instrument inspiré à -M- par les photographies « projetées ou imprimées » de Martin Parr. Et, pour prendre la main de ceux qui n’y connaitraient rien (mais vraiment rien)  en musique, des lettres lumineuses et colorées indiquent dans chaque recoin de l’édifice de nom de l’instrument mis en avant.

 

Ainsi, la basse englobe de sa profondeur un tirage gigantesque de Martin part, vue d’escarpins et de boissons alcoolisées posés sur moquette sablonneuse. Le piano, aux touches monochromes, unifie des tirages noir et blancs datant des premières années d’activité du photographe. Ailleurs se sont le célesta (et des animaux), la voix (et des portraits), la guitare électrique, les percussions, le synthétiseur, le zheng ou encore la guitare acoustique qui sont mis à l’honneur, nous précise K.

 

« Simplement en regardant la photo, je me suis laissé porté par les émotions, les vibrations, je me suis mis au piano, à la guitare et la musique est sortie » expliquait Matthieu Chedid le soir du 7 juillet 2015 pour raconter son processus créatif.

 

Le piano et des clichés N&B de Martin Parr mis en avant dans un des espaces de l’exposition -MMM- (cliché par Valou  - avec son aimable autorisation)

Le piano et des clichés N&B de Martin Parr mis en avant dans un des espaces de l’exposition -MMM- (cliché par Valou - avec son aimable autorisation)

 

L’expérience transforme donc chaque cliché ou série de clichés de Martin Parr en musicien, à sa sensibilité propre. Il y a, dans cette idée toute bête mais à la réalisation subtile, de la poésie et du décalage, du rire et de la tendresse. Au-delà de la découverte de quelques 500 clichés et d’un titré inédit, planant, au-delà d’une réelle collaboration, cette exposition ressemble à une déclaration d’amour de Matthieu Chedid pour l’image, pour l’émotion qu’est capable de véhiculer un cliché cru. Une véritable « Rencontre photographique ». Une inversion aussi. Ce n’est plus le photographe qui immortalise un concert, mais le compositeur qui met l’image en musique.

 

Et lorsque l’on sait que la scénographie de cette exposition semple conçue, à force chaises longues et coussins accueillants, pour siester dans la fraicheur d’un monument historique ... voilà qui devrait finir par vous motiver de partir à sa découverte, en ces jours de canicule !

 

*     *    *

 

LA SOIREE DU 7 JUILLET 2015

 

Le mardi 7 juillet 2015, une inauguration exceptionnelle de l’exposition eu lieu. Inauguration, le terme est peut-être mal pesé, le travail -MMM- ayant été ouvert au public dès la veille. Mais Matthieu Chedid avait à cœur de proposer aux Arlésien(ne)s un spectacle dédié. Celui-ci prit place au cœur du Théâtre antique de la ville. Nos 4 admirateurs de passage ont pu y assister.

 

 La scène dressée pour le spectacle -MMM- au théâtre antique d’Arles - Cliché par Valou

La scène dressée pour le spectacle -MMM- au théâtre antique d’Arles - Cliché par Valou

 

Devant un grand écran sont disposés quelques instruments percussifs (grosse caisse, cymbale), et des guitares. A 22h20, la nuit tombant, le Maire d’Arles « annonce l'ouverture des 46ème rencontres photographiques [de la ville] » puis remet divers prix. Une demi-heure plus tard, Martin Parr prend place sur scène. Il se « raconte à travers ses photographies et ses court-métrages pendant une vingtaine de minute et fait appel à Matthieu, [qui le rejoint portant] sa Metalocaster [sic.] autour du cou et ses [fameuses] lunettes ». Le chanteur est accompagné de Pierre Boscheron aux claviers, précise K.

 

Matthieu Chedid se trouve alors devant un public conquis par avance, comptant nombre de ses fans personnels, happés par la curiosité. Il propose d’emblée le long morceau inédit composé spécialement pour l’exposition aux Frères-prêcheurs. Il joue « un morceau d'à peu près 30 min, [diffuse] un son expérimental et très poétique : il joue de la guitare aquatique [sic.], électrique, des percussions ainsi que des instruments modernes électronique dont je ne connais pas le nom » nous raconte Audrey. Il met ainsi en musique un « diaporama géant de photos de Martin Parr » qui défile derrière lui et se termine par une image symbole : un cliché de -M- slammant au-dessus de la foule du Bercy de 2013, prise par Martin, instant qui scella le rapprochement des deux artistes.

 

« La musique illustre les clichés de Martin. [Je l’ai] trouvée envoûtante et je n'ai pas pu m'empêcher de fermer les yeux afin de m'imprégner [davantage de ces] sons. C'était un moment hors du temps, divin ! » se souvient Audrey.

 

Ce spectacle inédit terminé, Martin Parr propose à Matthieu Chedid de « transformer de Théâtre Antique d’Arles en véritable Bercy intimiste » précise K. -M- convie alors les spectateurs à s’approcher de la scène, à lâcher prise, comme il aime à le faire. Et se lance dans l’interprétation de 5 titres en acoustique : « Le Roi des OmbresMachine proposée dans une version unique, Le Complexe du Corn FlakesBaïa et pour finir Machistador, M demandant à tous les spectateurs de [le rejoindre] sur la scène pour danser » à ses côtés, nous explique K.

 

Matthieu Chedid joue quelques uns de ses succès dans le théâtre antique d’Arles - Photo par Audrey

Matthieu Chedid joue quelques uns de ses succès dans le théâtre antique d’Arles - Photo par Audrey

 

 

K. et Audrey eurent d’ailleurs la chance de terminer cette soirée unique du côté de l’Eglise des Frères-Prêcheurs aux côtés des deux artistes. Au programme : découverte nocturne de l’exposition et bœuf improvisé. Le tout ayant été filmé et devant être diffusé sous peu sur la web-chaine « Creative » de Arte, dans le cadre d’un court reportage.

 

 

*     *     *

 

 

2yeuxet1plume remercie chaleureusement K., Audrey, Valou et Florence, membres de la -M-osphère (pour reprendre l’heureuse expression de Florence), d’avoir bien voulu partager leur expérience de l’exposition -MMM- et de la soirée du 7 juillet 2015, ainsi que certains de leurs clichés. Sans eux, le présent billet n’aurait pas été possible.

 

Nous remercions  Virginie (photographe de talent), auteur d'un des clichés insérés dans le présent article. Allez découvrir son travail sur : http://loeilderrierelemiroir.com/ ainsi que sa review de l'exposition -MMM- sur Phototrend 

 

Si cet article vous a plus, cliquez sur le « J’aime » Facebook en pied d’article et laissez-nous un commentaire.

 

Pour ne rien manquer de notre actualité, abonnez vous à la page Facebook de de 2yeuxet1plume / Autour de Matthieu Chedid

 

Awesome freaking f*****g great 3 gigs in 2 days with -M- #MMM #arles #silencio #bonnieux #foh #love (En anglais ça paraît moins vulgaire)

Posted by Jacques Multi Piste on mercredi 8 juillet 2015

 

 

 

 

 

2yeuxet1plume - Autour de Matthieu Chedid - Par Meremptah ~

 

 

Partager cet article

Repost 0
Billet écrit et publié par Meremptah - dans AUTOUR DE -M- (MATTHIEU CHEDID)
commenter cet article

commentaires

SUIVRE MATTHIEU CHEDID

 

 

LE SITE OFFICIEL DE MATTHIEU CHEDID

 

 

 

ARCHIVES AUTOUR DE MATTHIEU CHEDID

 

Articles Actualité Matthieu Chedid

 

 

PAGE FACEBOOK DE MATTHIEU CHEDID

 

Page Facebook Matthieu Chedid -M-

 

 

 

COMPTE TWITTER DE MATTHIEU CHEDID

 

Twitter -M- Matthieu Chedid

 

 

ABONNEZ-VOUS (NEWSLETTER)

________________________________________________

 

Pour être au fait de l'actualite de Matthieu Chedid -M- et ne passer à côté d'aucun des reportages, billets de concerts et reviews de 2yeuxet1plume ...

 

Pour découvrir les nouvelles paroles de chansons et photographies de Meremptah ...

 

Souscrivez à la newsletter du site !

 

VOS VISITES

________________________________________________

 

Compteur Global