Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'AUTEUR - MEREMPTAH

 

 

2yeuxet1plume / Autour de Matthieu Chedid -M- alterne tant des billets scrutant l'actualité et les mystères de cet artiste guitariste (informations très souvent fournies par -M- lui-même ou ses équipes)  que des articles plus personnels : photographie, écriture, découvertes musicales, etc.

 

  Armé d'un Pentax K5, fidèle filet d'images, je capture par exemple, au gré de mes envies, instants de vie et tableaux naturels. Pas de sujets de prédilection, si ce n'est le beau, l'incongrus, l'intéressant.

 

Professeur d'Histoire Géographie, parolier SACEM, j'adresse un petit clin d''oeil à mes chers élèves de passage, anciens ou actuels : eh non, vos enseignants ne se morfondent pas, une fois les cours terminés, dans d'austères livres poussiéreux et barbants ... enfin, pas que !

 

 
~ 2 yeux 1 plume ~
Autour de Matthieu Chedid par Meremptah
 
 
 

CONTACTS ET RESEAUX SOCIAUX

________________________________________________

 

 

Nous envoyer un message privé

 

Contacter Autour de Matthieu Chedid 2yeuxet1plume

 

 

Notre page Facebook

 

Facebook Autour de Matthieu Chedid 2yeuxet1plume

 

 

Notre compte Twitter

 

Twitter 2yeuxet1plume Matthieu Chedid -M-

 

 

Abonnement RSS au site

 

RSS 2yeuxet1plume Matthieu Chedid -M-

 

 

8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 16:30

 

Brad Thomas Ackley et Lawrence Clais, musiciens de Matthieu Chedid -M-, se confient à 2yeuxet1plume

 

Le 20 octobre 2015, en marge de la présentation de La B.O² -M-, je retrouvais Lawrence Clais et Brad Thomas Ackley, co-compositeurs de l’album aux côtés de Matthieu Chedid et co-entités de Chedakles, au premier sous-sol du palais de Tokyo. Le temps pour eux de terminer une partie de cache-cache au milieu des sièges d’une des salles de cinéma de l’étonnant bâtiment, j’aiguisais crayon et questions.

 

Après un bon quart d’heure passé à évoquer l’opus surréaliste de -M-, dont la genèse fera peut-être l’objet d’un autre article, voici l’heure d’aborder les carrières, les goûts et les projets de ces deux musiciens atypiques et talentueux.

 

Morceaux choisis d’échanges nourris en rires et bonne humeur, auprès de types simples et très complices, qui sont allés jusqu’à rire à toutes mes blagues (généralement mauvaises) … c’est dire leur degré de gentillesse !

 

Brad Thomas Ackley et Lawrence Clais jouent à cache-cache sous l'objectif de Meremptah

Brad Thomas Ackley et Lawrence Clais jouent à cache-cache sous l'objectif de Meremptah

 

MEREMPTAH - Brad, où en sont tes projets persos ?

 

BRAD THOMAS ACKLEY - Avec Dorion Fiszel (DJ et co-compositeur du titre Mojo, ndlr) nous avançons sur un disque en commun. Rien n’est fixé : le projet change régulièrement. Nous avons à peu près 10 titres à l’heure actuelle, très variés. Un dans le style crooner, l’autre davantage Beach Boys, etc. Mais il aura une vraie couleur, portée par de l’orchestration. Pas de dead line, pas de pression. On attend juste le bon moment pour le sortir, le bon timing. Bientôt, il y aura aussi la sortie de l’album d’Ina Ich pour laquelle je joue, qui s’intitule « 3 ». C’est nouveau pour moi. On a déjà sorti un EP ensemble. L’album, lui, contiendra 12 titres. Tiens, regarde : j’ai une petite maquette de la couverture de l’album à te montrer. Tu es presque le premier (il sort son smartphone et me le tend).

 

MEREMPTAH - Sympa le graphisme ! (Blagueur, désignant le « trois » de la maquette) Et le « M », c’est un clin d’œil?

 

BRAD THOMAS ACKLEY - Non, non … c’est un trois, c’est un trois (Lawrence explose de rire, tout comme moi devant le regard désabusé de Brad). Promis, -M- ne fait pas partie du projet !

 

LAWRENCE CLAIS - Je viens de lui dire ça, de lui faire la même remarque que toi 5 mn avant l’interview (fou rire). T’es mal mon Brad !

 

Visuel approchant le "3" tel que figurant sur la maquette de l'album d'Ina Ich dévoilée en cours d'interview

Visuel approchant le "3" tel que figurant sur la maquette de l'album d'Ina Ich dévoilée en cours d'interview

 

MEREMPTAH - Ca chambre ! Ceux qui vont acheter cet album d’Ina-Ich et qui te connaissaient par Matthieu vont penser à un eatser egg

 

BRAD THOMAS ACKLEY - Oui … Peut-être qu’on va changer le signe. J’ai déjà proposé qu’on remplace ce 3 par quelque chose de plus stylisé (Lawrence est toujours hilare). Je joue dans le groupe, je me suis occupé de plein de choses lors de l’enregistrement, comme pour Îl de Matthieu : arrangements, production, etc. C’est une formation très fun en concert. Voilà, avec Dorion, c'est à peu près tout …

 

 

 

MEREMPTAH - Et toi Lawrence ? Tu tourne sur scène en ce moment, aux côtés d’un autre artiste …

 

LAWRENCE CLAIS - Je joue avec un mec qui s’appelle Chassol. On n’est que deux sur scène. Et son truc, c’est l’harmonisation du réel. Je t’explique en deux mots … pas facile … Tu vois, quand tu parles, par définition, tu faits des notes …

 

Chassol et Lawrence Clais interpétant l'album Big Sun, par harmonisation de l'image projetée, au Vilette Sonique Festival (© Sarah Bastin)

Chassol et Lawrence Clais interpétant l'album Big Sun, par harmonisation de l'image projetée, au Vilette Sonique Festival (© Sarah Bastin)

 

MEREMPTAH - Oui, je vois très bien ! Il est passé au Grand journal, non ? Son album Big Sun est hors normes …  Il pose son piano sur des vidéos, des documentaires, des discours d’hommes politiques …

 

LAWRENCE CLAIS - Complètement ! Des discours d’Obama, des images qu’il a réalisées aux quatre coins du monde, etc. C’est le troisième album qu’on a fait ensemble. On tourne beaucoup. On revient du Japon … 

 

 

 

LAWRENCE CLAIS - D’ailleurs, Brad adorerait aller au Japon, c’est pour ça que je dis ça. J’aime bien le titiller. Mais on ira bientôt tous les deux … Hein, Brad ? Regarde, il est content, il va au Japon (rires) !

 

MEREMPTAH - Il peut être content … Le Japon, c’est un peu le fantasme de ma vie !

 

LAWRENCE CLAIS - C’est vrai ? On va te ramener un petit parapluie japonais alors (fou rire) ! En dehors du projet Chassol, je travaille aussi actuellement sur un projet personnel.

 

MEREMPTAH - A la Tony Allen ?

 

LAWRENCE CLAIS - Mais alors pas du tout … ! Ca aurait pu c’est vrai. Mais moi j’aime voir les gens danser, bouger, tu vois ? J’ai grandi avec du hip-hop, avec du dancehall, avec de la musique antillaise … Puis je suis devenu un inconditionnel d’Hendrix, mais surtout de Rage against the Machine. Rage, c’est LE groupe qui allie violence et … c’est tout. En gros, ce n’est que de la violence. Y’a rien de fin dedans, et ça, j’adore ! 

 

Rage Against the Machine - Groupe culte de Lawrence Clais

Rage Against the Machine - Groupe culte de Lawrence Clais

 

MEREMPTAH - C’est un peu ce qui ressortait d’une vidéo que tu avais faite pour Zildjian, que j’avais observée avec attention en tant que batteur. Tu as l’air d’apprécier les cymbales au son bien crade.

 

LAWRENCE CLAIS - Exactement !

 

BRAD THOMAS ACKLEY - C’est pour ça que je l’aime bien, ce type. On a de nombreux goûts en commun.

 

LAWRENCE CLAIS - Oui, on a une grande entente musicalement. Lui comme moi, on aime bien les trucs crados, dégueux, qui sonnent mal. Tu as pu l’entendre sur La B.O² -M-

 

 

MEREMPTAH - Une vraie belle chose que vous ayez ramené ça à Matthieu. Ce côté « musique de garage », artisanale, foutraque, et les imperfections qui vont avec … indispensables pour moi à un excellent album.

 

LAWRENCE CLAIS - Justement, là, si tu fais attention, à un moment, dans La B.O² -M-, au deuxième morceau je crois … Brad lance un gros son avec sa guitare, et en fond, tu perçois encore le timbre de la caisse claire. Je me rends compte trop tard que je ne l’ai pas enlevé, je ne le fais pas exprès … Puis « clac », je baisse le levier, le timbre cesse de résonner. Tous ces défauts ont été gardés. Et ça le fait !

 

BRAD THOMAS ACKLEY - Ca donne quelque chose de vraiment bon …

 

MEREMPTAH - C’était aussi la philosophie de Serge Gainsbourg, qui confiait vouer une grande admiration à Billie Holiday … pour ses failles, et qui reprochait à Jane Birkin, lors de ses premières prises, de chanter trop juste …

 

LAWRENCE CLAIS - Je crois que Matthieu avait vraiment envie d’aller vers ça. Je l’ai senti assez vite. Quand ils m’ont appelé pour la tournée (Autour d’Îl(s)) … ce n’était pas pour jouer propre ! C’était clair.

 

BRAD THOMAS ACKLEY - En live, le son était moins safe qu’en studio. J’aime quand ça explose. Par exemple, sur la Basstar, quand je gratte une corde de guitare et une corde de basse en même temps, ce n’est pas franc comme si elles étaient jouées par deux musiciens. Le son est brut, désordonné. On retrouve ça sur La B.O² -M-. C’est une pratique courante dans le rap, dans le hip-hop qu’apprécie Lawrence.

 

LAWRENCE CLAIS - C’est pile ça ! Le hip-hop, c’est crado. C’est fait avec des samples de vinyles … de vinyles qui crachent. Le son est déjà horrible à la base, et c’est justement ce qui fait le charme du truc.

 

Brad et Lawrence en studio lors de l'enregistrement de La B.O² -M-

Brad et Lawrence en studio lors de l'enregistrement de La B.O² -M-

 

MEREMPTAH -  Quels sont vos artistes fétiches ?

 

LAWRENCE CLAIS - Moi … tu sais … j’ai [censure] piges … J’écoute de vieux trucs.

 

BRAD THOMAS ACKLEY - Du Busta Rhymes …

 

LAWRENCE CLAIS - En fait, on a beaucoup échangé. Lui m’a apporté par mal de références US. De mon côté je lui ai fait écouter du Kassav, même s’il connaissait déjà un peu. De la musique des Antilles … Et ce mélange se retrouve sur La B.O² -M- … Il y a dessus quelques rythmiques antillaises, mais avec la volonté de dépasser le simple côté « doudouiste » qui rappelle le soleil. Montrer que l’on peut exprimer de nombreuses choses avec la même musique. Et pour y parvenir, le metissage des influences est fondamental : mélanger des styles pour casser les clichés.

 

MEREMPTAH -  Effectivement, contrairement à l’album Îl, on retrouve moins dans La B.O² -M- de titres plantant un décor très marqué, comme sur La Maison de Saraï ou Machine. Sauf à mi-chemin du disque, lors d’un interlude très country, qui semble symboliser l’égarement du rêveur.

 

LAWRENCE CLAIS - Oui ! Ce passage est totalement 54ème degré …

 

BRAD THOMAS ACKLEY - On pourrait croire que ça vient de moi, l’Américain. Mais c’est Matthieu qui a commencé ce jam, très far-west, très bluegrass. Avec Lawrence, on a entonné des « Ginger, bring me home » avec nos grosses voix, juste après avoir bu quelques gorgées d’une boisson au gingembre. 

 

BRAD THOMAS ACKLEY ET LAWRENCE CLAIS : DE(UX) DRÔLES DE MUSICIENS (INTERVIEW)

 

LAWRENCE CLAIS - En deux secondes, j’étais au Texas … On s’est bien marrés en faisant ce truc là parce qu’il n’y avait tellement pas de pression au studio. Nous n’avions aucune question à nous poser : juste lâcher-prise. On espère que ça plaira au gens. Ce n’est pas certain. Peut-être qu’ils ne s’en saisiront que dans 15 ou  20 ans …

 

MEREMPTAH -  Je partage cette impression … Mais c’est le lot de tous les disques cultes que d’être pratiquement ignorés à leur sortie. Et ce La B.O² -M- est à mes yeux le disque le plus réussi de la discographie de Matthieu. Vous avez fait quelque chose de grand !

 

BRAD THOMAS ACKLEY - D’autant que la musique de ce disque est une fusion totale de nos talents. Parfois je jouais de la guitare, parfois de la basse, parfois de la batterie. Nous avons tourné sur tous les instruments. Et lorsque j’écoute le résultat final, il m’arrive de ne plus savoir quelle était ma partie.

 

MEREMPTAH -  Une œuvre véritablement plurielle … De ton côté, pas d’envie de projet solo ?

 

BRAD THOMAS ACKLEY - Si, c’est vrai. Je peux te le dire, j’ai l’envie de bâtir un projet tout seul.

 

LAWRENCE CLAIS - (rires) Moi c’est ce que je fais … C’est ce sur quoi je suis en train de travailler aussi. Et je crois bien qu’à terme, on va faire quelque chose tous les deux.

 

MEREMPTAH -  Avec tous ces projets, toutes ces combinaisons … votre planning artistique est complet sur 15 ans au moins !

 

LAWRENCE CLAIS - Oh oui ! Et plus que cela, on espère … !

 

Lawrence Clais - Meremptah - Brad Thomas Ackley (Festival Pause Guitare d'Albi - 2014 - Cliché by Marion Cadillac)

Lawrence Clais - Meremptah - Brad Thomas Ackley (Festival Pause Guitare d'Albi - 2014 - Cliché by Marion Cadillac)

 

(Merci à Laurence et Gaspard d'avoir permis l'organisation de cet échange très agréable, et à Brad et Lawrence pour leur disponibilité et leur bonne humeur)

 

 

 

 

 

2yeuxet1plume - Autour de Matthieu Chedid - Par Meremptah ~

Partager cet article

Repost 0
Billet écrit et publié par Meremptah - dans AUTOUR DE -M- (MATTHIEU CHEDID)
commenter cet article

commentaires

SUIVRE MATTHIEU CHEDID

 

 

LE SITE OFFICIEL DE MATTHIEU CHEDID

 

 

 

ARCHIVES AUTOUR DE MATTHIEU CHEDID

 

Articles Actualité Matthieu Chedid

 

 

PAGE FACEBOOK DE MATTHIEU CHEDID

 

Page Facebook Matthieu Chedid -M-

 

 

 

COMPTE TWITTER DE MATTHIEU CHEDID

 

Twitter -M- Matthieu Chedid

 

 

ABONNEZ-VOUS (NEWSLETTER)

________________________________________________

 

Pour être au fait de l'actualite de Matthieu Chedid -M- et ne passer à côté d'aucun des reportages, billets de concerts et reviews de 2yeuxet1plume ...

 

Pour découvrir les nouvelles paroles de chansons et photographies de Meremptah ...

 

Souscrivez à la newsletter du site !

 

VOS VISITES

________________________________________________

 

Compteur Global