Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'AUTEUR - MEREMPTAH

 

 

2yeuxet1plume / Autour de Matthieu Chedid -M- alterne tant des billets scrutant l'actualité et les mystères de cet artiste guitariste (informations très souvent fournies par -M- lui-même ou ses équipes)  que des articles plus personnels : photographie, écriture, découvertes musicales, etc.

 

  Armé d'un Pentax K5, fidèle filet d'images, je capture par exemple, au gré de mes envies, instants de vie et tableaux naturels. Pas de sujets de prédilection, si ce n'est le beau, l'incongrus, l'intéressant.

 

Professeur d'Histoire Géographie, parolier SACEM, j'adresse un petit clin d''oeil à mes chers élèves de passage, anciens ou actuels : eh non, vos enseignants ne se morfondent pas, une fois les cours terminés, dans d'austères livres poussiéreux et barbants ... enfin, pas que !

 

 
~ 2 yeux 1 plume ~
Autour de Matthieu Chedid par Meremptah
 
 
 

CONTACTS ET RESEAUX SOCIAUX

________________________________________________

 

 

Nous envoyer un message privé

 

Contacter Autour de Matthieu Chedid 2yeuxet1plume

 

 

Notre page Facebook

 

Facebook Autour de Matthieu Chedid 2yeuxet1plume

 

 

Notre compte Twitter

 

Twitter 2yeuxet1plume Matthieu Chedid -M-

 

 

Abonnement RSS au site

 

RSS 2yeuxet1plume Matthieu Chedid -M-

 

 

25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 12:54

 

Le chanteur Matthieu Chedid -M- inspire parfois les ... recherches universtiaires. Analyse et recherche autour de son dernier album (La B.O² -M-) publié en 2015, par Louise P.

 
 
Il y a quelques mois de cela, alors que la tournée de la Famille Chedid s'achevait à peine, je recevais, sur la messagerie de la page Facebook Matthieu Chedid -M- by 2yeuxet1plume / Meremptah, un mail d'une certaine Louise P. Elle m'y demandait quelques éclairages quant au nouvel album de l'artiste-guitariste, La B.O² -M-.
 
Elle avait en effet décidé de lui consacrer l'un de ses premiers travaux universitaires, dans le cadre de l'UE d'Initiation à la recherche proposée par l'Université de Dijon, afin de valider sa troisième année de Licence en musicologie.
 
Après lui avoir confié quelques clefs de lecture, je proposais à cette jeune étudiante, admiratrice du Machistador, de lui permettre de rendre ses impressions et analyses publiques. De constuire, à l'aide d'extraits choisis par elle, un billet mettant en lumière son analyse, son ressenti, enrichi du prisme de la musicologie.
 
Vous trouverez donc dans cet article collaboratif, nourrit d'un esprit tout chédidien de partage,  un condensé du travail de Louise P., que je remercie pour sa confiance et son dynamisme. AVERTISSEMENT essentiel toutefois adressé aux lecteurs potentiels : cette lecture est avant tout conseillée à celles et ceux ayant déjà découvert l'oeuvre en question, sous peine d'en déflorer l'essence.
 
A tous ceux qui n'auraient pas encore exploré les méandres de La B.O² -M- : nous vous engageons à vivre dans un premier temps l'expérience proposée par Matthieu Chedid et Matthias Picard dans leur création conjointe ... un casque vissé sur les oreilles, en direction d'un monde intime. 
 
Je laisse, à présent, la parole à Louise P. Belle découverte !
 
 
*    *    *

 

« LA B.O² -M- : UNE OEUVRE LABORATOIRE » PAR LOUISE P.

 

I/ De Matthieu Chedid à -M-

Matthieu Chedid et sa guitare rose Billie, en pleine période Qui 2 nous 2 (2003)

Matthieu Chedid et sa guitare rose Billie, en pleine période Qui 2 nous 2 (2003)

C’est à la fin des années 1990, que le jeune guitariste Matthieu Chedid décide de débuter une carrière solo. Pour cela, il va créer son propre personnage : -M-. C’est avec ses compositions qu’il va arriver sur le devant de la scène avec son premier album Le Baptême sorti en 1998. Remarqué très vite par son univers décalé et sa voix atypique, -M- a su se faire une place sur la scène rock française.

Son look extravagant inspiré de l’album des Beatles Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band ne laisse personne indifférent. Reconnu par sa coupe de cheveux en forme de M, Matthieu Chedid critiqué ou adulé fait parler de lui et est aujourd’hui un chanteur et auteur-compositeur emblématique de l’hexagone.

Après cinq albums studios, une coupe de cheveux transformée en lunettes lumineuses et près de douze années après la sortie de son premier album expérimental Labo M, Matthieu Chedid nous offre une suite en novembre 2015 en créant La B.O² -M- .

 

II/ Qu’est-ce que c’est ?

 

Cette œuvre semble définir son personnage, « c’est une expérience » nous confie l’artiste. C’est dans une vidéo qu’il nous annonce ce projet : « Ceci n’est pas un disque. Ceci n’est pas un poème. Ceci n’est pas une bande-dessinée ».

Matthieu Chedid n’avait pas envie de suivre les codes d’un album studio ordinaire, il a donc prit la liberté de s’engager dans un projet original où personne ne l’attendrai. L’album entier ne peut pas être considéré comme album à proprement parlé : c’est une œuvre anticonformiste à part entière. L’habituel petit album capable de tenir dans une main est transformé en un véritable livre, également notice pour comprendre l’aspect intérieur et musical de cette oeuvre.

Pochette de La B.O² -M- par Matthieu Chedid (album publié en 2015)

Pochette de La B.O² -M- par Matthieu Chedid (album publié en 2015)

Album racontant un rêve de l’artiste fait il y a dix-huit ans qui l’a inspiré à créer -M-. Le plus surprenant reste le format de cet album, il ne se compose pas de plusieurs chansons à la suite comme dans un simple disque, mais d’un seul et unique morceau de vingt-neuf minutes que l’on peut écouter avec la voix de -M- racontant son rêve ou seulement dans une version instrumentale.

 Ce disque se trouve à l’intérieur d’un livre illustré par Matthias Picard, dessinateur de bande-dessinées, qui a accepté de mêler son univers à celui de Matthieu afin de créer une œuvre totalement hybride.

 

III/ Quelques explications…

 

Ce projet audacieux est assez mystérieux à première vue, le titre La B.O² -M- contient plusieurs lectures.

 

« LABO (la B.O) DE(²) M (-M-) »

« LA (la) BANDE ORIGINALE (B.O) DE (²) M (-M-) »

« LA (la) BAIE (B.) OXYGENE (O²) MATTHIEU CHEDID (-M-) » [1].

 

Matthieu Chedid l’a bien expliqué, La B.O²-M- est en réalité trois visions du même rêve, « une expérience en 3V » les trois étapes de la création de l’album. En effet, le projet s’est construit au fur et à mesure. Au début il n’était question que d’un disque instrumental où un poème serait rajouté : le rêve de Matthieu, mais ensuite -M- a trouvé plus intéressant d’ajouter des images à son rêve en faisant appel à un dessinateur.

 

« La multiplicité du projet, de ses lectures, de ses impacts possibles, l’artiste en a pleinement conscience, et se joue d’elle. Il nous l’exprime par ses diverses dimensions : 3 visions d’un même rêve. Une bande sonore. Une bande dessinée. Une bande scénarisée et poétique » [2]

 

 C’est en janvier 2014 que Matthieu Chedid, accompagné de ses deux musiciens, est parti dans un studio bruxellois afin d’enregistrer la partie instrumentale. Quatre jours de musique ont donnés quatre heures d’improvisations qui au montage ont été finalisées dans un morceau de vingt-neuf minutes.

 

Le trio de musiciens a été renommé « Chedakles » pour le projet . Il est « composé de Matthieu Chedid (Ched) aux racines libanaises. De Brad Thomas Ackley (akle) l’américain. Et de Lawrence Clais (kles), fils des Antilles » [3].  Chedakles a été créé afin que le groupe ne devienne qu’un, un super-héros. Un monstre à trois têtes et six mains, « franco-martiniquais des US à tendance orientale ».

Lawrence Clais, Matthieu Chedid et Brad Thomas Ackley forment le CHEDAKLES (2015 - La B.O² -M-)

Lawrence Clais, Matthieu Chedid et Brad Thomas Ackley forment le CHEDAKLES (2015 - La B.O² -M-)

 

IV/ Un jeu d’improvisation, un poème et un dessinateur

 

Chedakles a choisi de créer le morceau à partir d’improvisations. Afin que le résultat soit cohérent, ils ont fixés les règles du jeu. Avant chaque début d’enregistrement, ils choisissent un thème qui sera la base de l’improvisation. Par exemple, Matthieu commence avec un tempo et une tonalité qu’ils ont décidés tous les trois, il joue pendant un petit moment mais Lawrence et Brad n’entendent pas car sa piste est éteinte. Ils entrent chacun leur tour avec la même tonalité et le même tempo, quand ils écoutent ensuite les trois pistes en même temps, un morceau totalement hasardeux apparait, tel un cadavre exquis. Ils ont aussi improvisés dans des moments particuliers, comme en jouant dans le noir, après avoir bu une boisson au gingembre ou joué en compagnie d’une strip-teaseuse dans le studio. Matthieu Chedid aime créer avec l’inconscient, il veut que « l’âme prenne le dessus sur l’esprit ».

 

Le morceau instrumental terminé, il fallait ajouter du texte. C’est alors que Matthieu Chedid décide d’écrire un poème sur la musique, un poème qui raconte son rêve. C’est la musique qui l’a inspiré car elle est très expressive, il y a des moments de calme tout comme des moments surréalistes où l’on est emporté dans une vague de chaos. L’ingénieur du son a alors rajouté des bruitages pour accompagner le poème comme des grincements de portes ou des bruits de pas, il voulait scénariser le poème et l’improvisation afin qu’il y ait un rapport cohérent, pour que la musique devienne descriptive et qu’elle nous transmette des images.

 

Matthieu Chedid, une fois le rêve fini, avait l’impression qu’il manquait quelque chose. Il s’est alors souvenu de la découverte d’un dessinateur qu’il a fait quelques mois plus tôt. Lorsque Matthieu a lu pour la première fois une des bande-dessinées de Matthias PicardJim Curious, les dessins lui rappelaient son rêve. -M- appelle alors le dessinateur et lui fait découvrir le rêve musical.

 

-M- va évoluer tout au long du rêve qui est un voyage « où il va rencontrer des personnages, des univers, des paysages différents. Il va cheminer et prendre un peu du galon au fur et à mesure comme un héros, un super-héros. » nous explique Matthias Picard.

 

V/ Analyse de l’œuvre

 

L’aventure commence, un réveil sonne, et -M- se fait emporter dans le royaume, son propre royaume par une orange numérique.

 

« Un ANGE gardien d'OR revêtu, lumineuse compagne nous invitant à tout abandonner pour la suivre. A se perdre en son récit, les yeux clôts. A trouver l'or en soi. "L'OR EN JE" ... A lire sur sa peau le mantra d’un songe : « J’aime, donc je suis » [4]

 

Et nous voilà emportés dans un autre monde, dans un chaos instrumental, ou plus rien n’a de sens, illustrant l’immense changement qui est en train de s’effectuer sur notre protagoniste, une impression de descente comme si nous nous retrouvions dans le tunnel du lapin d’Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll. « Je n’avais plus aucun contrôle sur rien. » [5]

Extrait de l'album graphique par Matthias Picard, accompagnant l'album La B.O² -M- par Matthieu Chedid

Extrait de l'album graphique par Matthias Picard, accompagnant l'album La B.O² -M- par Matthieu Chedid

 

L’atmosphère, après les quatre premières minutes, devient alors plus calme, plus aérienne, -M- voyage, il découvre. Les dessins sont plus légers et notre héros vole à travers la nature. « J’avais pris mon envol ».

 -M- accepte ce changement et prends son destin en mains. Le tempo s’accélère, -M- prends du plaisir, il se recueille dans le silence puis sa joie est illustré par le chant de l’orange. Il prend de l’assurance, le dessin qui représente notre héro évolue et est plus réel, une silhouette se construit.

Après quelques moments de doutes et d’hésitations où –M- pense trop, le voilà emporté dans une vague d’amour, il tombe amoureux, un coup de foudre pour Rouge Aline. « Elle était comme l’ultime vers du poème que je n’écrirai jamais » [6] .

Nous entendons alors une musique sensuelle, un solo de guitare accompagné par des sons électroniques nous rappelant des violons, montrant l’intensité des sensations que Rouge Aline procure à -M-.

Nous percevons une voix de femme, des mots incompréhensibles rythmés par la guitare électrique qui devient de plus en plus passionnée suivi comme un écho par la batterie

Changement d’ambiance, -M-après s’être retrouvé au Texas, part, fuit, se remet en question, ce -M- lui fait peur, l’orange essaye de le calmer, mais son esprit semble tout mélanger.

Il nous présente alors Chedakles. Il reprend ses esprits, le dessin représentant -M- devient de plus en clair.

 

« A cet instant, j’ai réalisé immobile, détaché dans ce jardin suspendu sauvage et sans névrose que Rouge Aline m’avait laissé quelque chose. Plongé dans ce parfum un message aussi précieux que de l’Or (en je). Merci mon ange pour ce voyage. » [7]

 

 -M- s’en va de cet univers apaisé, grandis, construit. Il a compris pourquoi il en est arrivé là.

 

« Le Hasard, ce malin, il avait tout prévu à l’avance. »[8]

 

Le réveil sonne, un portable vibre, -M- se réveille.

 

Extrait de l'album graphique par Matthias Picard, accompagnant l'album La B.O² -M- par Matthieu Chedid

Extrait de l'album graphique par Matthias Picard, accompagnant l'album La B.O² -M- par Matthieu Chedid

 

Il est difficile d’analyser une œuvre comme celle-ci. La B.O² -M- est un rêve, le rêve de Matthieu Chedid. Malgré l’aspect aussi personnel et subjectif qu’il puisse paraître, l’auteur nous fait entrer dans son univers.

Le fait qu’il y ait trois visions du même rêve nous laisse le choix de construire notre propre histoire. Cet album est un laboratoire où diverses expériences ont été effectuées.

Le mélange de la littérature, du dessin et de la musique crée une œuvre hybride, rappelant les albums concept des groupes de rock des années 1970. Nous retrouvons dans ce projet toutes les choses qui ont inspirés l’artiste tout au long de sa vie. C’est une biographie. Au travers de cette œuvre, Matthieu Chedid cherche simplement créer un album à son image, l'image de Matthieu Chedid à travers son personnage -M- et de nous la faire partager.

 

VI/ PARTIE RECHERCHE :

 

A - Pouvons-nous parler d’un album « anti-formaté » ?

 

Le format de l’album est original, il est constitué du seul et unique morceau de vingt-neuf minutes que l’on peut écouter avec la voix de -M- ou sans. Il n’a pas de pochette et se trouve dans un livre illustré par les dessins de Matthias Picard, il n’est disponible que dans des librairies. Cet album est un concept osé et disons-le, un renversement des mœurs de l’album musical. En effet, c’est depuis la création des 78 tours que les chansons commercialisées ont la durée que nous connaissons, car sur ces disques nous ne pouvions pas mettre plus de trois à quatre minutes de musique. Ensuite, à partir des années cinquante, si des artistes voulaient que leur musique passe à la radio, ils devaient obligatoirement avoir sorti un 45 tours qui correspondait à une chanson de trois minutes.

 

B - M est-il un artiste libre, un artisan ?

 

Un artisan est un « professionnel qui exerce à son compte un métier manuel », un artisan en musique serait alors quelqu’un qui décide de faire sa propre musique sans être dépendant de quelqu’un. Si nous parlons d’ « anti-formatage » pour cette œuvre c’est aussi car Matthieu Chedid a décidé d’être artiste certes, mais un artiste libre qui ne doit pas s’enfermer dans des codes définis depuis des années. Lorsqu’il a sorti Labo -M- en 2003, il pensait sortir plusieurs albums à la suite mais par faute de temps il n’a pas pu faire ce qu’il avait souhaité.

 

« Je voulais faire une sorte de série d’albums expérimentaux […] Je voulais faire le Labo –M- 2 qui est devenue la B.O² -M-» [9]

 

Il s’est donc lancé dans une aventure musicale avec ses deux musiciens et son ingénieur du son. Ils sont partis quatre jours dans un studio afin d’enregistrer des improvisations qui sont devenues la bande originale du rêve de -M-, mais à l’origine rien n’était prévu. Ce n’est que plus tard qu’il décidera d’ajouter un livre à son œuvre. Il a pris la liberté de faire des expériences le temps d’arriver à un projet abouti.

 

C - Pouvons-nous classer La B.O² -M- dans l’univers du rock progressif ?

 

Le rock progressif, apparu dès la fin des années 1950, « se nourrit de toutes ces diversités : goût pour les musiques extra européennes, le jazz, la musique classique, le plain-chant des moines de Solesmes, etc. Il est attiré par les marginalités, la recherche de nouvelles spiritualités, le fantastique, la science-fiction, la déformation, voire la dégradation de la réalité (souvent par la drogue), ce qui est associé au mouvement dit psychédélique. » [10]

 

Matthieu Chedid cherche en permanence de nouvelles influences, il aime expérimenter la musique, jouer avec. Dans son œuvre, il nous emmène à travers son rêve nous faisant voyager grâce aux différents modes de jeux que lui et ses musiciens ont explorés lors de leur improvisation. Il mélange sa vie réelle avec celle de -M- devenant un super-héros, un véritable protagoniste de science-fiction.

 

Si nous cherchons un équivalent de La B.O² -M- dans l’histoire du rock, l’œuvre qui se rattacherait le mieux serait Atom Heart Mother du groupe Pink Floyd. « Ce sont les pionniers du rock psychédélique anglais et précurseurs du rock progressif au milieu des années soixante. Le groupe pratique une musique futuriste en perpétuelle évolution. » [11] Ce morceau de vingt-trois minutes sortit en 1970 mêle la musique savante à la musique populaire en ajoutant au groupe de rock un orchestre et une chorale. Cette œuvre ne contient pas de texte, elle est totalement instrumentale mais la sonorité est très riche grâce à l’instrumentation inhabituelle, la grande utilisation de claviers électroniques et de collages sonores, de bruitages inspirés de la musique contemporaine d’après-guerre. Atom Heart Mother se rapproche étonnement de l’œuvre de -M- rien que par son intérêt pour le surréalisme, par l’envie du groupe de progresser, de découvrir de nouvelles choses mais aussi avec des similitudes comme l’ajout de bruits et l’utilisation de la technologie.

 

D - La B.O²-M-, musique savante ?

 

Le désir de mélanger la musique populaire et la musique savante est propre au rock progressif, certain groupe français des années 70 ont essayés d’ « intellectualiser » leur musique. « Cet intellectualisme était dû au contexte très politisé. La plupart en avaient marre du système de la variétoche française qui incitait plutôt les chanteurs à ne surtout pas réfléchir […] pour s'en « sortir » il ne fallait pas « entrer » dans le système... Il fallait créer ses propres circuits de création et de diffusion en toute indépendance » (Interview d’Éric Deshayes, auteur de L’underground musical en France, Marseille, Le Mot et le Reste, 2009).

 

Matthieu Chedid n’essaye pas de rentrer dans le système, il cherche à être libre dans sa musique cependant il veut créer une musique « moins mentale » il veut arrêter « d’intellectualiser », il cherche une « écriture automatique ». Il veut jouer avec l’inconscient et que « l’âme prenne le dessus sur l’esprit ». -M- veut que la musique de son rêve soit une musique de l’instinct, qu’elle ne soit pas préparée, il joue avec le hasard.

 

Cela rappelle la musique de John Cage, compositeur clé de la période contemporaine qui utilisera l’improvisation mais également le hasard et l’indéterminisme.

 

« Il introduit cette fois le hasard dans la méthode : la localisation des sons dans le temps, et donc la durée de l’œuvre, résulte d’opérations effectuées au moyen du Yi King (« livre des mutations »), un traité de divination chinois millénaire auquel Cage recourra de nouveau à de nombreuses reprises. […] Le Yi King sera un outil privilégié de cette discipline, comme le seront aussi son travail à partir de l’interprétation des imperfections d’un papier, les superpositions géométriques ou le recours au carré magique. Ces opérations affectent l’organisation et l’interprétation musicale et libèrent la mémoire. Cage définit le hasard comme un bond qui permet à l’homme de se mettre hors d’atteinte de sa propre portée. » [12]

 

Cage cherche à ne pas imposer sa musique selon ses propres préférences. Avec le hasard il n’a plus la responsabilité des choix effectués mais plutôt celle des questions posées comme le fait -M- dans son œuvre. Chedakles se donne des règles au départ, comme Cage avec le Yi King ou le carré magique, une tonalité et un tempo choisi mais cela peut être aussi des couleurs, des situations ou même des jeux comme le cadavre exquis. Ainsi des règles sont fixées puis ils peuvent improviser et laisser le hasard former la bande-originale du rêve de Matthieu.

 

E - M, rockeur « underground » ?

 

 Labo –M- et La B.O²-M- sont qualifiés d’albums expérimentaux de par leur originalité et leur difficulté de trouver un genre précis où les classer.

 

« Expérimental » est un adjectif qui peut paraître un peu fourre-tout, mais on y a recours dès qu'une musique instrumentale échappe à toute catégorisation. « Underground » reste pour moi intimement lié aux années 70. […] Pour aujourd'hui, j'emploierais plus volontiers le terme « expérimental », un peu fourre-tout comme je le disais, mais qui part de la musique elle-même. […] Le terme de « musiques inclassables » commence quant à lui à avoir une certaine audience. » [13]

 

La musique de Matthieu Chedid est expérimentale car il se sert de l’univers de -M- comme un laboratoire de création artistique où celui-ci ne s’enfermerai pas dans des genres précis avec des modes de jeux précis. Il cherche à mélanger, créer, innover de nouvelles choses à base d’expériences musicales.

 

F - La B.O² -M-, la bande originale du film intérieur de Matthieu Chedid ?

 

Sans être beaucoup informé sur cet album, nous pourrions croire que le morceau de - M- a été créé afin d’accompagner les dessins de Matthias Picard, telle une bande-originale de film où la musique a été composée après avoir vue les images, alors que c’est tout simplement l’inverse. Ce n’est qu’après avoir fini le morceau que Matthieu Chedid fît appel à Matthias Picard. La musique raconte le rêve de -M-, ce morceau est la bande-originale du film personnel et intérieur de Matthieu Chedid, il nous partage sa propre histoire.

 

L’album concept de Serge Gainsbourg, Melody Nelson, semble faire écho au projet de Matthieu Chedid, comme l'a relevé le site 2yeuxet1plume. Paru en 1971, Gainsbourg raconte l’histoire d’une jeune fille aux cheveux rouges (Melody Nelson) à laquelle la voix de Jane Birkin, muse de l’auteur, fut attribuer. Gainsbourg abandonne le chant pour privilégier la narration comme le fait -M- afin d’allier la littérature et le rock en une musique instrumentale hybride pouvant nous projeter des images subjectives des histoires qu’ils veulent nous partager.

 

G - Matthias Picard, illustrateur ou interprète ?

 

Matthias Picard est un dessinateur de bande-dessinée. Après que Matthieu Chedid lui ait proposé d’illustrer son album et son rêve, il a du entrer dans l’univers de -M- pour pouvoir ressentir ce que Matthieu souhaite nous partager. « On a connectés nos deux cœurs, Matthias et moi ». Matthias s’est inspiré de l’univers du chanteur pour dessiner mais il s’est aussi servi de son propre univers, il fallait que les deux artistes soient connectés. Il n’a pas seulement illustré les mots de -M-, mais il a interprété à sa manière la musique, les diverses parties que contient l’œuvre. Ces dessins peuvent aider à la compréhension du poème mais aussi de la musique.

 

Analyse de l'album La B.O² -M- de Matthieu Chedid (par Louise P.)

Analyse de l'album La B.O² -M- de Matthieu Chedid (par Louise P.)

 

[2] ID.

[5] Matthieu CHEDID et Matthias PICARD, La B.O²-M-, Editions 2024, Paris, 2015.

[6] Idem.

[7] Matthieu CHEDID et Matthias PICARD, La B.O²-M-, Editions 2024, Paris, 2015.

[8] Id.

[11] Idem

[13] Interview d’Éric Deshayes, auteur de L’underground musical en France, Marseille, Le Mot et le Reste, 2009

 

 

 

 

2yeuxet1plume - Autour de Matthieu Chedid - Par Meremptah ~

Partager cet article

Repost 0
Billet écrit et publié par Meremptah - dans AUTOUR DE -M- (MATTHIEU CHEDID)
commenter cet article

commentaires

SUIVRE MATTHIEU CHEDID

 

 

LE SITE OFFICIEL DE MATTHIEU CHEDID

 

 

 

ARCHIVES AUTOUR DE MATTHIEU CHEDID

 

Articles Actualité Matthieu Chedid

 

 

PAGE FACEBOOK DE MATTHIEU CHEDID

 

Page Facebook Matthieu Chedid -M-

 

 

 

COMPTE TWITTER DE MATTHIEU CHEDID

 

Twitter -M- Matthieu Chedid

 

 

ABONNEZ-VOUS (NEWSLETTER)

________________________________________________

 

Pour être au fait de l'actualite de Matthieu Chedid -M- et ne passer à côté d'aucun des reportages, billets de concerts et reviews de 2yeuxet1plume ...

 

Pour découvrir les nouvelles paroles de chansons et photographies de Meremptah ...

 

Souscrivez à la newsletter du site !

 

VOS VISITES

________________________________________________

 

Compteur Global