Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Matthieu Chedid -M- par Meremptah

L'hommage de Matthieu Chedid et Sanseverino à Nino Ferrer

 

Matthieu Chedid -M- a rendu hommage à Nino Ferrer, aux côtés d'autres artistes

 

 Il est des jours où les éléments semblent en accord avec les cœurs. Ce 13 août 2018 fut l'un d'entre eux. Les cieux, au-dessus de Montcuq, dans le Lot, oscillaient entre crachin mélancolique et percées radieuses, comme un reflet du caractère entier et contrasté, s'étirant de la gaieté au vague à l'âme, de Nino Ferrer.

 

Il ne pouvait en être autrement hier soir, non loin du château de La Taillade, à Saint-Cyprien, où Nino avait décidé de rompre définitivement avec ses tristesses excessives, vingt ans auparavant, jour pour jour.


Sur scène, les sourires étaient chargés de mille émotions, alourdis par la douleur du souvenir, allégés de plaisir d'être ensemble et d'honorer le riche répertoire de l'artiste disparu, aujourd'hui injustement négligé.

 

Kinon, Pierre Ferrari, Matthieu Chedid, Arthur Ferrari, Eric Lareine et Cécile Perfetti pour l'hommage à Nino Ferrer (© Meremptah)

Kinon, Pierre Ferrari, Matthieu Chedid, Arthur Ferrari, Eric Lareine et Cécile Perfetti pour l'hommage à Nino Ferrer (© Meremptah)

 

Une petite foule de 1.500 spectateurs s'était ressemblée au pied du donjon médiéval de Montcuq, dans cet espace intimiste, pour redécouvrir l'œuvre immense de Nino, trop souvent réduit à ses plus grands succès. Lui qui, quelques mois avant sa disparition, s'en lamentait (« J'ai écrit, composé et produit près de deux cents chansons, et les gens n'en connaissent que trois. C'est comme un peintre prolifique dont on ne connaîtrait que trois tableaux, car tous les autres sont dans des coffres »), aurait été touché par la délicatesse de la programmation de ce spectacle voulu et pensé par ses fils, Pierre et Arthur Ferrari.

 

Il en a même ouvertement souri, par cet arc-en-ciel radieux qui colora un ciel dont on ne savait dire s'il était bleu ou noir, quelques minutes à peine avant que, vibrantes et sensibles, les premières notes de la soirée ne s'élèvent jusqu'à lui.

 

 

Parsemé de ses tubes qui l'ont trop longtemps cantonné au rôle de chanteur rigolo (Mirza, Les Cornichons, Le Téléfon), le concert a su mettre en relief la qualité et la variété de sa production. C'est ainsi qu'Eric Lareine a, par son interprétation habitée, rendu aux magnifiques L'arbre noir et La rua Madureira leur statut de chef d'œuvre authentique, faisant claquer leurs textes pour qu'en émergent les multiples saveurs.

 

Eric Lareine - Concert hommage à Nino Ferrer (2018) (© Meremptah)

Eric Lareine - Concert hommage à Nino Ferrer (2018) (© Meremptah)

 

Imbert Imbert fit de même, accompagné de sa seule contrebasse, en dépouillant Les enfants de la patrie ou Je cherche une petite fille de leurs oripeaux musicaux pour en raviver la poésie brute et, grattant sous le vernis, en rappeler le gris que Nino dissimulait sous des sourires de commande.

 

Aux côtés d'un orchestre infatigable, véritable liant du concert, se succédèrent Magalie Piétri (choriste de Nino Ferrer, qui fit magnifiquement résonner I'm looking for you) et Cécile Perfetti, avant que la dernière heure de cet émouvante soirée ne soit confiée à ses deux principales "têtes d'affiche", expression maladroite tant le seul Nino Ferrer en occupait tout l'espace.

 

Sanseverino proposa son énergie et sa gouaille rafraichissantes, provoquant les sourires et les rires de l'assemblée et chassant les nuages, tant extérieurs qu'intérieurs, par ses reprises des titres les plus entrainants de Nino, n'hésitant pas à en exacerber les doubles sens trop souvent ignorés (Le TelefonLes Hommes a Tout Faire).

 

Sanseverino - Concert hommage à Nino Ferrer (2018) (© Meremptah)

Sanseverino - Concert hommage à Nino Ferrer (2018) (© Meremptah)

 

Après 1h30 de commémoration mélodique, Matthieu Chedid entra sur scène en simple guitariste, au troisième refrain de l'émouvant Pour oublier qu'on s'est aimé, répondant de sa guitare hurlante à l'interprétation vocale de Cécile Perfetti, en un duo où l'hommage et l'émotion s'entremêlaient dans un cri.

 

Puis Matthieu Chedid repris Je vends des robes, dont il avait déjà proposé sa relecture en 2005, sur l'album collectif On dirait Nino.

 

 

Comme il a pu nous le confier hier, c'est dans les années 1990 que Matthieu Chedid découvre Nino Ferrer, par l'intermédiaire de son ami Olivier Brachet, fan absolu du chanteur d'origine italienne. Matthieu est rapidement convertit et participe bientôt à partager cet attachement, comme lorsque vers 1995 il propose avec ses amis, à Saint Germain en Laye, un live de reprises de Nino Ferrer : des vidéos de ce concert ont été exhumées il y a peu par Olivier Brachet et publiées sur 2yeuxet1plume, contribuant à retisser le lien entre le guitariste étincelant et la famille de Nino.

 

 

C'est ainsi qu'il y a peu, Arthur Ferrari, déjà à l'origine de la participation de Matthieu à l'album dédié à son père, l'invita à participer à l'hommage collectif d'hier soir, ce qu'il fit avec la sincérité et la bienveillance dont il ne se départ jamais, se muant en véritable chef d'orchestre d'une version de Mirza étirée en un bœuf de près de 16 minutes (de 1:50:36 à 1:06:13 dans la vidéo en pied d'article), comme une conjuration collective et joyeuse à la malédiction que Nino attribuait parfois à ce titre auquel trop le réduisaient et dont, hier soir, le cadre et les limites volèrent en éclats. 

 

Matthieu Chedid -M- à Montcuq - Concert hommage à Nino Ferrer (© Meremptah)

Matthieu Chedid -M- à Montcuq - Concert hommage à Nino Ferrer (© Meremptah)

 

Le concert se conclu à plus de 23h00 par un rappel improvisé, l'ensemble des acteurs de la soirée, les fils et la femme de Nino compris, reprenant Le Sud avec fraicheur et simplicité, comme pour rendre une dernière fois à l'émotion la place immense qu'elle occupa tout au long de ce spectacle unique, sur lequel planait un sourire aux accents méditerranéens, comme un invisible trait d'union entre ici et l'Ailleurs.

 

 

 

 

Cet article vous a plu ? Pour ne rien manquer de l'actualité de Matthieu Chedid -M-, ABONNEZ-VOUS A NOTRE PAGE FACEBOOK : MATTHIEU CHEDID BY MEREMPTAH

 

Retrouvez aussi nos billets et bien davantage sur le SITE INTERNET ET OFFICIEL DE MATTHIEU CHEDID.

 

 

Autour de Matthieu Chedid - 2yeuxet1plume -  Par Meremptah ~

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article