Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Matthieu Chedid -M- par 2yeuxet1plume - Meremptah

CHANSONS

 


- L'ensemble des droits d'auteur des textes publiés ci-dessous sont protégés -

Commenter cette page "Chansons"

Voir les commentaires
 

 

 

VOICI UN PETIT APERCU DE MES TEXTES, OSCILLANTS ENTRE AMOUR DES MOTS CISELES ("SUR L'ETAGERE"), JEUX DE MOTS ("MISS COCO"), ET QUETE DE SONS ET DE MUSICALITE TOUTE PARTICULIERE ("CHUT").

 

 

 

 

MISS COCO

 

Miss Coco

Se poudre et se maquille

Miss Coco

Comme au Venezuela.

Miss Coco

Plante un talon aiguille

Miss Coco

A l’avant de mon bras

Miss Coco

Dilate ma pupille

Miss Coco

Comme le fait la coca

 

 

Miss Coco

Connait une héroïne

Miss Coco

Et même un dragon Bleu

Miss Coco

Allongée, s’enfarine

Miss Coco

Pour plaire aux miséreux

Miss Coco

Excite mes narines

Miss Coco

Avec son teint neigeux.

 

 

Miss Coco

Est d’humeur volatile

Miss Coco

Me promet du grandiose

Miss Coco

De son parfum subtil

Miss Coco

Je dépasse la dose

Miss Coco

A mes spasmes jubile

Miss Coco

Tu me tue, ma névrose.

  

Meremptah © 2010

 

 

*   *   *

 




CHUT(E)

Alentour,
désert bitume
A l’amour je capitule
Allongé depuis toujours
Troubadour

Chut me crie le ridicule
Chut maudit la pellicule
Chute de reins sur l’oreiller
Chute de shit sur le pavé
Chuchoter
Puis tomber


Alentour, désert bitume
A l’amour tu capitule
Alanguie depuis toujours
Belle-de-jour

Chut te crie le ridicule
Chut maudit la pellicule
Chute de reins sur l’oreiller
Chute de shit sur le pavé
Chuchoter Puis tomber


 


Meremptah © 2008
 

*   *   * 

 

 

 

SUR L'ETAGERE

 

Je t’ai rangée

Sur le rayon des souvenirs

Loin des sourires

Et des regrets

De devoir partir

 

Sur la rangée

La plus haute des souvenirs

Et des soupirs

Tu es posée

Tu ne peux t’enfuir

 

REFRAIN

Restes donc  là, sur l’étagère

Entre un Molière

Et mon dépit amer.

Ne bouges pas de ce cimetière

Oui, je t’enterre

Sur l’étagère.

Sur l’étagère.

 

Je dérangeais

Dans leur ballet mes souvenirs

Pour travestir

Nos belles années

En un lent martyr

 

Je t’enrageais

A faire frémir mes souvenirs

Qui vont trahir

Dans leurs travées

Ceux qui encore t’admirent

 

REFRAIN 

 

J’étais rongé

Par l’envie de me souvenir

Non pas du pire

Mais des années

Qui t’ont vue flétrir

 

Sur le trajet

Qui me fait me souvenir

D’autres désirs

J’ai déposé

Ton corps à ensevelir

 

REFRAIN (x2)

 

 

Meremptah © 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2yeuxet1plume - Autour de Matthieu Chedid ~

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :